Rechercher dans ce blog

dimanche 18 décembre 2016

Antarctique : Des images de la NASA révèlent des traces

Traduction : Michelle

Source : http://worldnewsdailyreport.com/antarctica-nasa-images-reveal-traces-of-ancient-human-settlement-underneath-2-3-km-of-ice/?utm_campaign=shareaholic&utm_medium=google_plus&utm_source=socialnetwork



***Peu de temps après la publication conjointe de  David Wilcock et Corey Goode, la NASA a publié ceci … quelle coïncidence …


WASHINGTON | Une photo récente de la NASA (Opération IceBridge) a donné lieu à une découverte fascinante, alors que des images ont révélé ce que certains experts pensent être l'existence d'une ancienne colonie humaine située sous 2,3 kilomètres de glace.

La découverte intrigante a été faite lors des essais de la technologie ATLAS (Advanced Topographic Laser Altimeter System), qui devrait être lancée en 2017 sur le satellite ICESat-2, pour surveiller les changements de la glace polaire.

antarctica-pyramid

«Il y a très peu de marge d'erreur, quand il s'agit de photons individuels frappant des fibres optiques individuelles, c'est pourquoi nous avons été si étonnés quand nous avons remarqué ces caractéristiques anormales sur l'imagerie lidar», explique Nathan Borrowitz,  du Centre de vol spatial Goddard de la NASA à Greenbelt, Maryland.

« Jusqu'à présent, nous ne pouvons que spéculer sur ce que ces caractéristiques sont vraiment, mais le lancement de ICESat-2 en 2017 pourrait conduire à d'autres découvertes majeures et à une meilleure compréhension des caractéristiques géomorphologiques de l'Antarctique », ajoute-t-il.

Bien que Nathan Borrowitz affirme que les images infrarouges sont certainement intrigantes, d'autres experts affirment qu'elles sont clairement la preuve d'une ingénierie humaine ancienne.

Un établissement humain, enterré sous 2,3 km de glace

L'archéologue Ashoka Tripathi, du Département d'Archéologie de l'Université de Calcutta, estime que les images montrent clairement une ancienne colonie humaine, sous la calotte glaciaire.

« Ce sont évidemment les caractéristiques d'une sorte de structure faite par l'homme, ressemblant à une structure pyramidale. Les modèles ne montrent clairement rien de ce à quoi nous devrions attendre en voyant des formations géomorphologiques naturelles. Nous avons évidemment ici des preuves d'une ingénierie humaine. Le seul problème est que ces photographies ont été prises en Antarctique sous 2 kilomètres de glace. C'est évidemment la partie déroutante, nous n'avons aucune explication pour cela pour le moment », admet-il.

« Ces images ne reflètent qu'une petite partie de la masse continentale de l'Antarctique. Il y a peut-être beaucoup d'autres sites supplémentaires qui sont aussi recouverts de glace. Cela nous démontre simplement combien il est facile de sous-estimer à la fois la taille et l'ampleur des anciens établissements humains », a déclaré le Dr Tripathi.

Vestiges d'une civilisation perdue

Historien et cartographe à l'Université de Cambridge, Christopher Adam, croit qu'il pourrait y avoir une explication rationnelle.

« L'une des cartes les plus étonnantes de l’Histoire est celle de l'amiral turc Piri Reis en 1513 AD, qui a réussi à cartographier le littoral de l'Antarctique il ya plus de 500 ans. Ce qui est le plus fascinant sur cette carte, c'est qu'elle montre le littoral de l'Antarctique … sans glace. Comment cela est-il possible alors que les images du littoral sous-glaciaire de l'Antarctique n'ont été vues pour la première fois qu'après le développement d'un radar pouvant cartographier sous le sol en 1958 ? Est-il possible que l'Antarctique n’a pas toujours été couvert par une épaisse couche de glace ? Cela pourrait prouver que c'est une possibilité », reconnaît-il.

piri-reis

«Un léger décalage polaire ou un déplacement de l'axe de rotation de la Terre dans les temps anciens est peut-être la seule explication rationnelle qui vient à l'esprit, mais nous avons certainement besoin de faire plus de recherches avant de conclure quoi que ce soit ».   


L'ICESat-2, une partie du système d'observation de la Terre de la NASA, est une mission satellitaire conçue pour mesurer l'altitude de la masse de glace, le franc-bord de glace de la mer ainsi que la topographie et les caractéristiques végétales. Le lancement est prévu en mai 2017.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire